Autre,

Etre paysan, ce n'est pas être paysagiste !

Recommander l'article

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

"...Les soutiens à l'agriculture prennent des tournures telles, qu'elles imposent à l'agriculteur de laisser de côté ce pourquoi il a toujours travaillé : la production, au profit de la qualité du paysage...Le rôle des agriculteurs est de pouvoir produire et d'en vivre, ce n'est pas d'être paysagiste..." (cf Mme Patricia Bidau, Présidente de l'UPFG, TG du 07.10.2015.

Aujourd'h​ui la politique agricole, dans sa mondialisation, a signifié la perte de notre souveraineté alimentaire. D'ailleurs nous ne satisfaisons plus que 47% de nos besoins.

Il est temps de réclamer une agriculture productrice qui nourrisse et qui permette aux familles paysannes d'en vivre.

Mais après avoir détruit les espaces agricoles sans avoir pensé à préserver les agriculteurs et les espaces naturels nécessaires que pouvons nous faire ? Maudire ceux qui ont permis cet état de fait ?

L'exemple de Singapour, Ville-Etat, dont seul 2% de son territoire est dévolu à l'agriculture, démontre que la reconquête de la souveraineté alimentaire est possible !

Certes les "fermes verticales" ne sont pas la panacée, mais elles ont permis, à Singapour, d'avoir une production indigène libérée de la totale dépendance des importations (légumes, fruits...). La Chine s'y est mise, avec succès, pour ces grands centres urbains, la France construit son unité pilote, la Hollande exporte 80% de sa production de tomates vers...l'Italie !

La recherche et la technologie en la matière viennent de Hollande et d'Allemagne. L'Asie les rattrape  !

Toutefois, les premières mesures à promouvoir et à mettre en place sont : 1) Payer le juste prix aux agriculteurs. 2) Exiger des distributeurs qu'ils réduisent leurs marges. 3) Instaurer des mesures de protection saisonnière pour la production indigène. 4) Appliquer le troc alimentaire au niveau international...alors​ nous pourrons parler de souveraineté alimentaire, de commerce équitable et durable. Tout le reste ne sert qu'un mondialisme exacerbé et exacerbant de type soviétoïde !


Commentaires des lecteurs sur cet article

Informations sur la désactivation de la fonction de commentaire

L'association Vimentis a décidé de fermer la colonne des commentaires sur ses blogs. Dans l'explication suivante, vous trouverez la raison de cette décision.

Le blog, y compris la colonne des commentaires, est une partie importante de la plateforme de discussion de Vimentis. En même temps, des valeurs telles que le respect, la décence et l'acceptation sont de la plus haute importance pour l'association. Vimentis s'efforce de défendre elle-même ces valeurs, ainsi que de les garantir sur le site web.

Dans le passé, cependant, ces valeurs ont régulièrement été ignorées dans la colonne des commentaires, et il y a eu des déclarations inacceptables répétées dans les commentaires. La suppression de ces commentaires est une question délicate et demande beaucoup d'efforts, que l'association ne peut se permettre. En outre, les commentaires peuvent être rédigés de manière pratiquement anonyme, ce qui rend impossible le blocage des personnes concernées.

En conséquence, l'Association Vimentis a décidé de désactiver la fonction de commentaire et de ne laisser que le blog. Le blog permet toujours aux gens de se faire entendre sans se cacher derrière un pseudonyme. Ce changement devrait améliorer la qualité de la plateforme de blog et la placer au centre de l'attention de toutes les personnes qui ont un intérêt dans une discussion factuelle et respectent les valeurs mentionnées ci-dessus.