Économie > Banques, assurances, bourse,

PostFinance privatisieren?

Recommander l'article

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

Kredit- und Hy­po­the­ken­ver­gab​e durch die staat­li­che Post­Fi­nance? Gott behüte! Privatisieren!

Noch eine grosse erfolgreiche staatsnahe Bank neben den vielen erfolgreichen Kantonalbanken? Das wäre schlimm für die Schweiz! Die Chinesen operieren zwar seit langem erfolgreich mit staatsnahen Unternehmungen; aber diese bösen Kommunisten können doch kein Vorbild für die Schweiz abgeben! Bei welcher Bank musste jetzt schon wieder der Staat mit 60 Milliarden einspringen? Ach ja, bei der privaten UBS!


Commentaires des lecteurs sur cet article

Informations sur la désactivation de la fonction de commentaire

L'association Vimentis a décidé de fermer la colonne des commentaires sur ses blogs. Dans l'explication suivante, vous trouverez la raison de cette décision.

Le blog, y compris la colonne des commentaires, est une partie importante de la plateforme de discussion de Vimentis. En même temps, des valeurs telles que le respect, la décence et l'acceptation sont de la plus haute importance pour l'association. Vimentis s'efforce de défendre elle-même ces valeurs, ainsi que de les garantir sur le site web.

Dans le passé, cependant, ces valeurs ont régulièrement été ignorées dans la colonne des commentaires, et il y a eu des déclarations inacceptables répétées dans les commentaires. La suppression de ces commentaires est une question délicate et demande beaucoup d'efforts, que l'association ne peut se permettre. En outre, les commentaires peuvent être rédigés de manière pratiquement anonyme, ce qui rend impossible le blocage des personnes concernées.

En conséquence, l'Association Vimentis a décidé de désactiver la fonction de commentaire et de ne laisser que le blog. Le blog permet toujours aux gens de se faire entendre sans se cacher derrière un pseudonyme. Ce changement devrait améliorer la qualité de la plateforme de blog et la placer au centre de l'attention de toutes les personnes qui ont un intérêt dans une discussion factuelle et respectent les valeurs mentionnées ci-dessus.