Sécurité, criminalité > Criminalité & police,

Sécurité à Lausanne...

Recommander l'article

Stimmen Sie dem Artikel zu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Artikel!

Sécurité à Lausanne, un prof neuchâtelois mandaté pour évaluer le "sentiment d'insécurité"

En ce qui me concerne, parler de "sentiment d'insécurité" est un déni de réalité !

Cette "évaluation", présentée comme une "expérience" est budgétisée à 1,5 millions de francs sur deux ans.

Pour faire court, des "expériences" de ce type existent déjà. Je retiendrai celle de Scottland Yard, qui incluait également la vidéo surveillance (la bonne à tout faire des bisounours bobos).

Les experts britanniques concluèrent qu'il aurait mieux valu engager plus de policiers pour patrouiller dans les rues plutôt que d'investir dans des moyens qui n'ont que fait déplacer le problème...d'autant plus que la vidéo surveillance n'a permis de résoudre que 3% des délits !

Bien sûr les développement actuel vont plus loin et permettent via des logiciel d'analyses comportementales. Toutefois, pour les fans de science fiction on en arriverait à une société de type "Minority Report"

Toutefois, sans être fermé aux innovations et n'étant pas un "criminologue universitaire" ou auto-didacte, je suis favorable à une plus grande présence sur le terrain par :

- une augmentation des effectifs de la police municipale,

- accroître les synergies police cantonale et municipales,

- alléger le travail administratifs des policier par l'engagement de personnel administratif

La présence physique et bien plus efficace, et cela est la réalité. Nous ne devons pas abandonner parcs, rues, quartier à tous les trafics illicites...cela devient des zones de non droit !

Le délinquant doit être persuadé que ses actes ne resteront pas sans suites...et la justice doit réaffirmer l'échelle de valeur des peines...

Nous serons présents lors des élections communales, alors à bientôt pour une réelle alternative identitaire, sociale et populaire !


Commentaires des lecteurs sur cet article

Informations sur la désactivation de la fonction de commentaire

L'association Vimentis a décidé de fermer la colonne des commentaires sur ses blogs. Dans l'explication suivante, vous trouverez la raison de cette décision.

Le blog, y compris la colonne des commentaires, est une partie importante de la plateforme de discussion de Vimentis. En même temps, des valeurs telles que le respect, la décence et l'acceptation sont de la plus haute importance pour l'association. Vimentis s'efforce de défendre elle-même ces valeurs, ainsi que de les garantir sur le site web.

Dans le passé, cependant, ces valeurs ont régulièrement été ignorées dans la colonne des commentaires, et il y a eu des déclarations inacceptables répétées dans les commentaires. La suppression de ces commentaires est une question délicate et demande beaucoup d'efforts, que l'association ne peut se permettre. En outre, les commentaires peuvent être rédigés de manière pratiquement anonyme, ce qui rend impossible le blocage des personnes concernées.

En conséquence, l'Association Vimentis a décidé de désactiver la fonction de commentaire et de ne laisser que le blog. Le blog permet toujours aux gens de se faire entendre sans se cacher derrière un pseudonyme. Ce changement devrait améliorer la qualité de la plateforme de blog et la placer au centre de l'attention de toutes les personnes qui ont un intérêt dans une discussion factuelle et respectent les valeurs mentionnées ci-dessus.


50%
(2 Stimmen)
Théodore Berseth sagte October 2015

6ème paragraphe....la 2ème ligne ...logiciels d'analyses comportementales permettraient d'intervenir avant que le délit n'aie lieu...


Signaler une infraction
Ihre Meinung dazu?
Melden Sie sich an und bewerten Sie diesen Kommentar!

Seite 1 von 1