Lexikon: Capital étranger

Le terme Capital étranger désigne les dettes d’une entreprise envers des tiers. Les capitaux étrangers font partie avec les fonds propres du passif du bilan et servent à financer l’actif de l’entreprise. Le bailleur de fonds n’est pas un actionnaire de la société, mais un créancier. Il met son capital à la disposition de l’entreprise à court, moyen ou long terme sous la forme d’une obligation ou d’une hypothèque. En tant que créancier, il n’a aucun droit de propriété sur la société du fait de ses investissements et n’est pas responsable des pertes résultant de ses activités commerciales. Il a droit au remboursement ou au versement des fonds mis à disposition et, le cas échéant, au paiement des intérêts, que la société ait ou non accumulé des moyens de paiement suffisants à la date convenue. Les bailleurs de fonds peuvent être des établissements de crédit tels que des banques ou des caisses d’épargne, mais aussi des particuliers ou des entreprises privées.

Le capital étranger peut être calculé de deux façons. Soit en soustrayant les fonds propres de l’actif, soit en additionnant les obligations et les provisions.

 

Voir également
Aucun autre résultat trouvé.
Liens / Sources
Non trouvé.
Évaluer l'article du lexique

Aidez-nous à améliorer notre lexique de manière efficace en évaluant cet article du lexique. Nous apprécions et prenons en compte les propositions de modification et les critiques:

Évalutation:  
 
   

Commentaire / Proposition de modification:* (*optionel)

 
 

Vimentis est financé par les dons des particulliers.
Vous pouvez gratuitement intégrer ce glossaire/lexique à votre propre page internet ! Plus d'infos

L'article a été mis à jour le 10.11.2019


Publication Vimentis par thème
Non trouvé.
Vous trouverez toutes les publications récentes ici