Lexikon: Prévoyance professionnelle

Le deuxième pilier de la prévoyance vieillesse repose sur la Prévoyance professionnelle qui a pour but d’assurer une couverture financière complémentaire à l’assurance-vieillesse et survivants (AVS) et à l’assurance-invalidité (AI) en cas de décès et d’invalidité ainsi que de garantir une rente de vieillesse. Alors que l’AVS assure le minimum vital, la prévoyance professionnelle (aussi appelée caisse de pension) doit permettre à l’assuré de maintenir son niveau de vie antérieur de manière appropriée. Elle est régie par la Loi sur la prévoyance professionnelle et est obligatoire pour les employés dont le revenu annuel dépasse 21 060 CHF (situation en 2013).

Contrairement à l’AVS, elle repose sur l’épargne individuelle et un taux d’intérêt est servi sur l’avoir épargné. On appelle ce mode de financement la couverture par capital. Les cotisations sont versées par les assurés et leur employeur. Elles augmentent progressivement avec l’âge. Lorsque l’assuré atteint l’âge de la retraite, il peut se faire verser l’avoir épargné directement en capital, toucher une rente de vieillesse à vie ou opter pour une répartition entre la prestation en capital et la rente.

 

Voir également
Aucun autre résultat trouvé.
Liens / Sources
Non trouvé.
Évaluer l'article du lexique

Aidez-nous à améliorer notre lexique de manière efficace en évaluant cet article du lexique. Nous apprécions et prenons en compte les propositions de modification et les critiques:

Évalutation:  
 
   

Commentaire / Proposition de modification:* (*optionel)

 
 

Vimentis est financé par les dons des particulliers.
Vous pouvez gratuitement intégrer ce glossaire/lexique à votre propre page internet ! Plus d'infos

L'article a été mis à jour le 20.10.2019


Publication Vimentis par thème
Non trouvé.
Vous trouverez toutes les publications récentes ici