Ursula Zybach PS

Ursula Zybach
Ursula Zybach PS
Wohnort: Spiez
Emploi: dipl. Lebensmitteling. ETH, Gemeinderätin, Grossrätin
Année de naissance 1967

Facebook Seite

S'abonner au blog
per Mail
per RSS

Recommander le blog






JA zum Epidemiengesetz
Mit dem neuen Epi­de­mien­ge­setz wird die Be­völ­ke­rung bes­ser vor ge­fähr­li­chen In­fek­ti­ons­krank­h​ei­ten ge­schützt als dies mit dem heu­ti­gen, ver­al&
1. Mai Rede
Sind nur reiche Schweizer, gute Schweizer?Seit Anfang 2012 bin ich Vorsteherin Finanzen- und Steuerwesen von Spiez und deshalb werde ich heute über das liebe Geld sprechen. Zuerst drehe ich aber
Notwendige Reformen im Gesundheitssystem
Unser Gesundheitssystem benötigt zwei Neugestaltungen - einerseits im Bereich der Finanzierung und anderseits bei der wirksamen Umsetzung der Gesundheitsversorgung​.
Lieber Sonnenkollektoren als Kernschmelzen
Schon lange ist klar, dass die Herstellung von Atomstrom technisch unzählige Risiken birgt. Risiken, die viel zu hoch sind und Risiken, für die niemand die Verantwortung übernehmen kann!. Die Liste
Gegen Krankenkassenprämien,​ die uns krank machen
Jedes Jahr höhere Prämien. Diejenigen mit einem hohen Einkommen stört diese Kopfprämie kaum, doch für Familien oder Alleinerziehende werden die Prämien jedes Jahr zu einem grösseren Problem.

Seite 1 von 2 | 1 2




Explication du graphique est des dimensions

Position politique en détails


Wahl:

Frage
Réponse Importance
Questions à propos de Sécurité publique & système judiciaire
1
A partir de 18 ans, la consommation du cannabis doit être légalisée. 

 

 
2
En cas d'autorisation par le tribunal administratif fédéral, le service de renseignement de la Confédération doit avoir le droit d'observer l'échange par courrier, téléphone et e-mail. 

 

 
3
Les délits criminel doivent également être punis par des privations de liberté de courte durée et non plus uniquement par des travaux d'intérêt général et des amendes. 

 

 
4
D'ici 2017, l'effectif de l'armée suisse ne sera pas réduit comme prévu à 100 000 hommes mais à 80 000 hommes. 

 

 
5
Afin que l'armée de l'air puisse assurer le service de police aérienne 24 heures sur 24, la flotte vieillissante des Tiger F-5 de l'armée de l'air doit être remplacée par des avions de combat modernes. 

 

 
6
Le service civil doit durer aussi longtemps que le service militaire, au lieu de 1,5 fois plus longtemps, comme c'est le cas aujourd'hui. 

 

 
7
Au niveau fédéral, le 
droit de vote actif
doit être abaissé à 16 ans. 

 

 
8
Des cotisations versées aux partis ainsi que des campagnes électorales supérieures à 50 000 Francs suisses doivent être divulguées. 

 

 
9
La Confédération doit dépenser 6 millions de Fr. par an afin que des films suisses soient produits en Suisse. 

 

 
Questions à propos de Politique étrangère et intégration des étrangers
10
La Confédération devrait mettre à disposition plus de fonds pour l'intégration des jeunes étrangers.

 

 
11
Les étrangers vivant en Suisse depuis 10 ans doivent obtenir le 
droit de vote actif
au niveau cantonal. 

 

 
12
Les étrangers de troisième génération doivent automatiquement être naturalisés à la naissance. 

 

 
13
Les aides publiques au développement doivent être liées à la reprise des demandeurs d'asile rejetés par leur pays d'origine. 

 

 
14
La Suisse doit accueillir plus de réfugiés issus des zones de conflit. 

 

 
15
La Suisse doit adhérer à l'UE.

 

 
16
Si l'UE veut résilier les 
accords bilatéraux I
parce que la Suisse introduit des contingents d'immigration pour les citoyens de l'UE et donne ainsi la priorité aux citoyens nationaux, ces accords bilatéraux devraient être abandonnés.

 

 
17
Dans le cadre de l'introduction d'un 
accord-cadre
avec l'UE, la Suisse doit accepter la Cour de justice de AELE au lieu de la Cour de justice de l'UE en tant qu’instance dans les litiges CH-UE.  

 

 
18
Les militaires suisses doivent être autorisés à faire des missions à l'étranger sous mandats de l'ONU ou de l'OSCE et être armés pour défendre.

 

 
19
La Suisse doit être candidate pour un siège non permanent au Conseil de sécurité de l'ONU. 

 

 
Questions à propos de Politique sociale et système de santé
20
L'aide sociale pour les familles de 4 personnes ou plus doit être réduite. 

 

 
21
L'incitation des chômeurs à trouver un emploi doit être augmentée en réduisant le montant des allocations de chômage en cas d'une durée de perception plus longue. 

 

 
22
La Confédération doit introduire des salaires minimaux dans toutes les branches dans lesquelles aujourd'hui il n'existe pas encore de contrats de travail collectif avec des salaires minimaux. 

 

 
23
Pour les nouvelles zones à bâtir, au moins 30% des surfaces de plancher doivent être réservés pour la construction de logements à loyers modérés. Celle-ci doit être mis à disposition des 
coopératives
ou rester la propriété du pouvoir publique pour la construction de logements à loyers modérés.

 

 
24
Afin de dépolitiser la question concernant l'âge de la retraite, ce dernier doit être automatiquement calculé pour une 
espérance de vie de 80%

 

 
25
Pour le financement de l'AVS, le taux de la TVA doit être augmenté d'1% et avoir une option d'une autre augmentation de 0,5 % si le financement de l'AVS le nécessite. 

 

 
26
Il convient d'inscrire dans la loi que, en cas de retraite anticipée, les retraites de personnes ayant exercé une profession depuis longtemps seront moins fortement réduites que celles des personnes ayant été moins longtemps actives (par ex. personnes ayant fait des études). 

 

 
27
En raison de la hausse de l'espérance de vie et de la faiblesse des taux intérêts, le 
taux de conversion
des caisses de retraite doit passer de 6,8 % à 6,0% avec une diminution annuelle de 0,2%. 

 

 
28
Le catalogue obligatoire de prestations des caisses d'assurances maladie doit être limité au regard des coûts élevés de la santé.  

 

 
29
En Suisse, l' 
euthanasie active directe
devrait être autorisée par un médecin spécialement agréé. 

 

 
30
Les cotisations actuelles du programme de promotion du sport de la Confédération Jeunesse+Sport d'un montant de 7,60 Fr. par enfant et jour de camp versées aux 
associations de jeunesse
doivent être garanties pour les 4 prochaines années. Cela correspond à un montant de 17 mio par an. 

 

 
Questions à propos de Politique familiale et politique de l'éducation
31
L'éducation sexuelle à l'école maternelle doit être obligatoire et adaptée à l'âge et au niveau scolaire.

 

 
32
Au début, les enfants de langue étrangère doivent être instruits dans des classes françaises séparées et admis dans la classe régulière seulement lorsqu’ils auront des connaissances suffisantes en français.

 

 
33
A l’école primaire, seule 
une langue étrangère
doit être enseignée.

 

 
34
Les élèves doivent apprendre une langue nationale en 
première langue étrangère

 

 
35
Au lieu des bourses, des prêts sans intérêt doivent majoritairement être alloués.

 

 
36
Des couples du même sexe liés par un partenariat enregistré doivent avoir le droit d'adopter des enfants d'un autre lit autant que des enfants d’un tiers. 

 

 
37
Avec l’union libre «Mariage-Light», un nouveau partenariat civil pour couples est introduit pour ceux qui ne veulent pas se marier. Dans l’union libre «Mariage-Light», la répartition par moitié de l’épargne des caisses de retraite et des rentes AVS doit être déterminée.

 

 
38
Les couples doivent être imposés selon l’ 
imposition individuelle
en tant que simple individu.

 

 
39
Le congé de maternité classique de 14 semaines est remplacé par un congé parental plus souple que les parents peuvent répartir librement entre eux.

 

 
40
Les parents utilisant l'offre des structures d’accueil dans les écoles obligatoires doivent prendre en charge au maximum la moitié des coûts. Les cantons et les communes supportent les coûts restants.

 

 
41
Au lieu de soutenir les crèches et les garderies, les parents ayant une activité professionnelle peuvent obtenir de la commune « des 
bons de garde
».

 

 
42
Au lieu de déduire 6400 CHF par enfant, un 
crédit libre d'impôt
par enfant doit être introduit pour l'impôt fédéral, ce crédit doit être indépendant du revenu. Le montant du crédit pour enfant doit être conçu de telle sorte qu’il soit budgétairement neutre.

 

 
43
Dans l'impôt fédéral, le plafond des frais déductibles pour la garde des enfants doit passer de 10 000 à 
24 000 CHF
.

 

 
Questions à propos de Environnement, transports, énergie et communication
44
La Confédération doit construire et financer un 
deuxième tube
pour le tunnel routier du Gothard mais qu'une seule voie par tunnel peut être utilisée.

 

 
45
Le ratio de financement propre de la circulation du trafic ferroviaire pour voyageurs est aujourd'hui d'environ 40%. Celui-ci devra être augmenté progressivement par des prix orientés à la demande.

 

 
46
Les recettes de la taxe sur les huiles minérales doivent être affectées uniquement à la circulation routière. L’ensemble de ces recettes doivent aller dans un fonds permanent pour les routes nationales et le traffic d'agglomération (FORTA). Si le fonds contient plus de 3 milliards de Fr., le prix de la vignette autoroutière doit être réduit.

 

 
47
À l'aéroport de Zurich, la piste est-ouest doit être agrandie afin que cette dernière puisse également être utilisée tant pour le décollage que pour l'atterrissage des vols internationaux.

 

 
48
La Confédération doit percevoir un certain montant en fonction du nombre de kilomètres parcourus par la route et le rail ; en contrepartie, certaines autres taxes de circulation comme la vignette d'autoroute ou des augmentations tarifaires sur les billets de train seront supprimées. Les recettes du « 
Mobility Pricing
» devront être utilisées pour assurer l’agrandissement, l'exploitation et l'entretien du trafic routier et ferroviaire.

 

 
49
La déduction des frais des pendulaires doit disparaître au niveau national.

 

 
50
Les émissions de CO2 des combustibles doivent être soumises à une taxe d'incitation. Les recettes doivent être redistribuées équitablement à la population/aux entreprises.

 

 
51
Les terrains d'assolement peuvent seulement être transformés en tant que terrains constructibles si d'autres terrains d'assolement sont dézonés (1:1).

 

 
52
En Suisse, à partir de 2017, la culture des plantes génétiquement modifiées sera autorisée.

 

 
53
Les grands prédateurs, ours, loup et lynx ne peuvent être tués que s’ils constituent une menace pour la vie humaine.

 

 
54
Les centrales nucléaires existantes en Suisse doivent être remplacées à la fin de leur durée de fonctionnement par de nouvelles afin d’assurer les besoins énergétiques.

 

 
55
La Confédération doit supprimer en 2025 la rétribution à prix coûtant de l’alimentation en courant (RPC), à savoir qu’aucun prix ne sera plus garanti aux producteurs d'énergie renouvelable à hauteur de leurs coûts de production.

 

 
56
Le marché de l'électricité doit être entièrement libéralisé, de sorte que le consommateur final puisse décider lui-même de quel fournisseur il veut se procurer de l'électricité sur le marché suisse.

 

 
57
Dans le cadre de la stratégie énergétique de 2050, les 
valeurs-cibles d'émission de CO2
pour les véhicules doivent être réduites d'ici 2020.

 

 
58
En temps de paix, la Confédération ne doit pas utiliser ses propres stations de radio et de télévision et les redevances correspondantes (Billag) doivent être supprimées.

 

 
Questions à propos de Politique économique, impôts & finances publiques
59
Les horaires d'ouverture des magasins doivent être complètement libéralisés à l'échelon national (tous les magasins peuvent choisir eux-mêmes leurs horaires d'ouverture). 

 

 
60
Pour des entreprises ayant plus de 250 employés, un quota de 30% de représentation féminine doit être introduit dans la direction. 

 

 
61
En raison du Franc suisse fort, le tourisme en Suisse doit obtenir plus de soutien de l'État au cours des 4 prochaines années. 

 

 
62
L'objectif de la Banque nationale suisse de stabiliser le taux de change doit être ancrer dans la Constitution. 

 

 
63
La Confédération encourage la création d'un parc d'innovation sur l'ancien aéroport militaire de Dübendorf. 

 

 
64
La Suisse doit introduire un accord de libre-échange agricole avec l'UE. 

 

 
65
Les aliments ne doivent pas être automatiquement autorisés en Suisse, si ceux-ci sont autorisés dans l'UE (principe du 
Cassis-de-Dijon

 

 
66
La Suisse assouplit le 
secret bancaire
pour les ressortissants suisses en introduisant l'échange d'informations automatique entre les banques et les autorités fiscales suisses.

 

 
67
L' 
imposition forfaitaire
des contribuables étrangers fortunés doit être interdite en Suisse. 

 

 
68
Les personnes ayant une fortune supérieure à 1 mio de Fr. doivent payer des taux fiscaux plus élevés qu'aujourd'hui. En revanche, les taux de l'impôt sur la fortune pour des personnes ayant des fortunes plus faibles doivent être réduits (augmentation de l'imposition progressive).  

 

 
69
Afin d'éviter que des entreprises particulièrement mobiles et internationales quittent la Suisse, celle-ci doit introduire des allégements fiscaux reconnus au niveau international dans le cadre de la 
3ème réforme de l'impôt sur les sociétés
. Ce manque à gagner est compensé par des mesures d'austérité.

 

 
70
La Confédération doit introduire des taux minimaux de taxation pour les impôts perçus sur les bénéfices (impôt sur les bénéfices) afin de réduire la concurrence fiscale intercantonale. 

 

 
71
La Confédération doit introduire un 
impôt sur les gains en capital
.

 

 
72
La croissance des dépenses du budget fédéral doit être égale ou inférieure à la croissance économique. 

 

 
73
L' 
aide au développement à l'étranger
doit être augmentée.

 

 



Légende:
Je suis pour
Je suis plutôt pour
Neutre/je ne sais pas
Je suis plutôt contre
Je suis contre

Kandidaturen

Kandidatur:

Circonscription: Berne
Parti: PS
Liste: SP Frauen - Sozialdemokratische Partei und Gewerkschaften
Place de la liste: 3.25
Siège précédent: Non
Date de l'élection: 18.10.2015
Résultat: Pas voté


Je m'engage pour cela

Für mehr Chancengerechtigkeit! Für bessere, faire und bezahlbare gesundheitspolitische Lösungen.
siehe auch: www.zyba.ch /www.public-health.ch / www.allianzgesundeschweiz.ch / www.stiftungstillen.ch





Mes mandats politiques et mes engagements


2015- Grossratsvizepräsidentin
2014- Grössrätin
2012- Gemeinderat Spiez, Vorsteherin Finanzen
2009-2009 Präsidentin GGR Spiez
2005-2011 Grosser Gemeinderat Spiez
- Nationalrat
-2011 GGR Spoeut


Loisirs/intérêts

Carven, Schwimmen, Rosen blühen lassen



Mes commentaires récents

September 2013 Commentaires sur
JA zum Epidemiengesetz
Wohl kaum, sonst hätte man das schon lange gemacht und swissnoso würde nicht von hochgerechnet 2000 Todesfällen pro Jahr ausgehen.
-
September 2013 Commentaires sur
JA zum Epidemiengesetz
Die Expertengruppe Swissnoso (www.swissnoso.ch) geht davon aus, dass rund 30% der Spitalinfektionen mit konsequenter Prävention
verhinder​t werden können. Dank dem revidierten Epidemiengesetz wird es möglich, das Risiko, in der Schweiz an
einer Spitalinfektion zu erkranken oder gar zu sterben, weiter zu senken und koordinierte Massnahmen gegen die
Verbreitung resistenter Erreger in der Schweiz zu treffen.

JA zum Epidemiengesetz:
_ Zum Schutz der Patienteninnen und Patienten vor Ansteckungen im Spital;
_ Für Massnahmen gegen die bedrohliche Ausbreitung von Antibiotikaresistenze​n;
_ Zur frühzeitigen Erkennung und wirksamen Bekämpfung von neuen ansteckenden Krankheiten.
-
October 2011 Commentaires sur
Gegen Krankenkassenprämien,​ die uns krank machen
Lieber Herr Grimm

Nun verstehe ich einen Teil Ihres letzten Kommentars.
Gleichzeitig mit der Krankenversicherungso​bligatorium wurde auch die Prämienverbilligung geschaffen und so wie Sie Ihre finanzielle Situation beschreiben, gehören Sie zu dem Drittel der Bevölkerung, die Anrecht auf diese Verbilligung hat. Zudem ist je nach Alter ein hoher Selbstbehalt nicht mehr sinnvoll. In einem Ihrer früheren Kommentare erwähnten Sie, dass Sie bereits einen erwachsenen Sohn haben – somit wäre bei Ihnen der tiefste Selbstbehalt wohl sinnvoller.

Damit Sie sich ein Bild machen können über Kosten, die entstehen, wenn man einmal richtig krank ist und zum Arzt gehen MUSS: Schauen Sie mal den Bericht des Medical Boards zu Positronenemissions- und Computertomographie (PET/CT) bei Diagnostik und Staging der Lungentumoren an (www.medical-board.ch​ ) – da kostet die Diagnose bereits Fr. 2400.- Wie wollen Sie das dann ohne Krankenversicherung bezahlen?

Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
October 2011 Commentaires sur
Notwendige Reformen im Gesundheitssystem
Liebe Frau Roosa-Riedener

Sie​ listen einige Problemfelder auf – und diese könnte man noch um unzählige Beispiele verlängern. Das Gesundheitssystem in der Schweiz hat Ähnlichkeiten mit einem Selbstwahlbuffet in einem all inclusive Hotel – einfach dass die Gäste kein Sättigungsgefühl entwickeln. Diejenigen, die eigenverantwortlich wenig auf den Teller schöpfen sehen zu wie die anderen die Teller überfüllen bis das Buffet leer gefegt ist. Schliesslich muss die Hoteldirektion die Preise für alle Hotelgäste anheben, da das Geld fürs Buffet nicht mehr ausreicht. Und die Geprellten sind einmal mehr die Eigenverantwortlichen​, Sparsamen…

Und die Mehrklassenmedizin haben wir in der Schweiz schon länger und alle schauen wir zu.

Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
October 2011 Commentaires sur
Notwendige Reformen im Gesundheitssystem
Lieeb Frau Keller

Ihr Kommentar freut mich, weil ich sehe, dass Sie im Thema ebenso engagiert sind wie ich: Dass Sie mir recht geben, dass man bei den Krankenversicherungen​ ansetzen müsste und dass nur Therapien eingesetzt werden sollen, deren Nutzen erwiesen ist freut mich zusätzlich.
Zu Ihrem Kern-Statement „..dann müssen wir den Mut haben sie dort zurückzubinden wo sie effektiv entstehen. Bindet die Pharma und die Kassen zurück.“ Möchte ich Ihnen zu bedenken geben, dass beide Akteure nach den Prinzipien des liberalen Marktes agieren, sprich nach Nachfrage. Haben Sie sich hierbei schon überlegt, wer denn dieses wichtige „Zurückbinden“ auf nachhaltige Weise bewerkstelligen soll?
Genau hier setzen meine Reformvorschläge an…

Zudem: Medikamente sind ein wichtiger Teil der Kosten, der Anteil der Medikamente an den gesamten Gesundheitskosten in der Schweiz liegt bei 10.1%. In der öffentlichen und veröffentlichten Auseindandersetzung wird der Anteil der Pharmabranche meist überschätzt.

Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
October 2011 Commentaires sur
Gegen Krankenkassenprämien,​ die uns krank machen
Sehr geehrter Herr Grimm
Der Zusammenhang zwischen obligatorischer Krankenversicherung udn bezahlbaren Prämien und Ihrer Replik scheint mir doch etwas abwegig zu sein.
Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
September 2011 Commentaires sur
Lieber Sonnenkollektoren als Kernschmelzen
Sehr geehrter Herr Jorns

Vielen Dank für Ihre geschätzte Rückmeldung zu meinem Beitrag. Ihrem Punkt, dass der Atomausstieg gut geplant sein muss, stimme ich vollkommen zu! Und es wäre natürlich Augenwischerei, wenn wir unsere Atomkraftwerke abstellen, um Atomstrom zu importieren. Deshalb ist es so wichtig, dass wir das scheinbar Unmögliche möglich machen.

Gerne mache ich Sie auf die Dokumentation des Energiegesprächs - Thesen zur Energiezukunft der Schweiz aus Sicht der Wissenschaft vom 2. Sept. 2011 an der ETH Zürich aufmerksam. Unter folgendem Link http://www.cces.ethz.​ch/energiegespraech/E​TH-Energiegesprach_20​11_Thesen.pdf
sind die spannenden Thesen und Vorträge zu finden.
Diese zeigen ganz klar auf, dass der vom Bundesrat beschlossene und nun vom National- und Ständerat bestätigte schrittweise Ausstieg aus der Kernenergie unter bestimmten Bedingungen realisierbar ist und dass eine Energiestrategie ohne Kernkraft bedeutende Chancen namentlich in Forschung und Innovation verspricht.
Somit keine SP Flausen sondern wissenschaftlich fundierte Überlegungen.

Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
September 2011 Commentaires sur
Gegen Krankenkassenprämien,​ die uns krank machen
Sehr geehrter Herr Steiner

Herzlichen​ Dank für Ihre Replik. Im internationalen Vergleich stellt die Schweiz mit ihren 26 Kantonen und den rund 2‘600 Gemeinden ein äusserst kleinräumig organisiertes Gebilde dar. Seit langem wird über die Vor- und Nachteile dieses föderalistischen Systems gestritten.
Das Schweizer Gesundheitswesen gestaltet sich innerhalb dieses Systems wenig überschaubar: Parallele und geteilte Kompetenzen führen zu einer Unübersichtlichkeit, die es nicht nur der Hauptanspruchsgruppe,​ der Bevölkerung, sondern bisweilen auch Fachleuten erschwert, sich im Gesundheitssystem zurechtzufinden.
Das​ Vollzugssystem, in welchem eine staatspolitisch tiefere Ebene autonom Entscheide der höheren Ebene umsetzt, führt zu 26 kantonalen Gesundheitssystemen. Wo Kompetenzen zudem auf Ebene der Gemeinden verankert sind, finden sich noch zahlreichere Ausprägungen. So kann es sein, dass Regelungen nicht nur zwischen den Kantonen unterschiedlich sind, sondern auch innerhalb eines Kantons von Gemeinde zu Gemeinde.
Die Patientinnen und Patienten müssen sich überdies innerhalb einer grossen Auswahl an öffentlichen, privatisierten öffentlichen und privaten Leistungserbringern zurechtfinden. Die Leistungserbringer sind teilweise profitorientiert ausgerichtet, andere arbeiten gemeinnützig.
Doch – der Förderalismus wird weiterhin bestehen bleiben und somit stellt sich die Frage, wie man das System trotzdem optimieren kann.

Aus meiner Sicht sind folgende zentralen Schritte nötig:
1) Schluss mit dem Pseudo-Markt der unnötig Millionen verschlingt. Ja zu Einheitskasse! http://www.oeffentlic​he-krankenkasse.ch/

2) Wiederherstellung einer Grundversicherung, die den Namen wieder verdient.

3) Weitsichtige kantonsübergreifende Spitalplanung mit flankierenden Massnahmen, damit die Behandlungsqualität für alle gross bleibt.

4) Lenkungsmassnahmen für neue Behandlungsmethoden und Medikamente wie z.B. die Übernahme der Empfehlungen des Medical Board

Und dann braucht es wohl auch noch die schmerzhafte
5) Lancierung einer Debatte zum Thema wie viel soll unsere Gesundheit und insbesondere unsere letzten Lebensmonate kosten?

Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
September 2011 Commentaires sur
Gegen Krankenkassenprämien,​ die uns krank machen
Sehr geehrter Herr Grimm

Ganz im Sinne von lieber schön, reich und gesund, als arm, krank und nicht versichert!
Ich fürchte Ihre Idee ist keine gute Idee…

Mit freundlichen Grüssen
Ursula Zybach
-
August 2011 Commentaires sur
1. August 2011- Ein Freudenfest für alle statt für wenige!
Ich wünsche Ihrem Sohn gesundheitlich alles Gute!
Gewalt hat in unserer Gesellschaft nichts zu suchen und muss unabhängig von der Nationalität der Täter rechtlich geahndet werden. Der Regierungschef Stoltenberg hat letzte Woche eine eindrückliche Antwort auf die unfassbare Gewalt in Norwegen gegeben: „Noch mehr Demokratie, noch mehr Offenheit, aber niemals Naivität.“ Ich bin überzeugt, dass dieser Weg der richtige ist.
-